La Misa A Buenos Aires, aussi appelée Misa Tango, est une œuvre qui, depuis sa création, est très appréciée par les ensembles de tous pays. Sur des textes en latin, le compositeur a écrit une partition à la fois savante et populaire, pour chœur mixte, orchestre à cordes, piano et bandonéon.

Cette Messe, semblable à un gigantesque tango d’une quarantaine de minutes, est une œuvre étrange et magnifique, extraordinaire, d’une extrême tension dramatique, aux contrastes tranchés entre les masses vocales et la seule soliste.

Pour le COUR, elle est la matière principale de l’échange renouvelé pour la 4ème saison avec le Conservatoire d’Ivry-Sur-Seine. Cette fois, les chœurs des deux structures s’ajoutent aux cordes pour des concerts qui rassemblent plus de 120 musiciens. Fidèle à sa démarche de découverte des répertoires et de projets transgénérationels, le COUR a aussi invité la chorale du lycée Leverrier à participer à l’aventure.

Concerts

– 16 mars – Haras national de Saint-Lô – 20h30

– 17 mars – Amphithéâtre Pierre Daure, Université de Caen – 16h