Camille Dominique (Cordes)

Camille DOMINIQUE, née en 1988 à Bayeux, est actuellement enseignante de violon, dans des écoles inter-communales de la région bas-normande. Elle y monte également des ensembles de cordes.

Camille commence le violon à l’âge de six ans dans la classe de Vincent Jaussaud et la formation musicale, matière qu’elle affectionne, avec Carine Sérafin puis Isabelle Roquier, à l’école de musique de Bayeux. Depuis le plus jeune âge, elle se forme durant les stages estivaux aux pratiques de l’orchestre dans les régions normande et parisienne, notamment sous la baguette Nicolas Brochot. Elle s’initie à la musique traditionnelle avec Marius Andréi et à la direction de chœur avec Isabelle Roquier.

Camille entre ensuite au conservatoire de Caen en 2001 pour y continuer ses études musicales, dans les classes d’Anne-Marie Regnaud, Armelle Cuny, Alexandra Mus et Stéphanie-Marie Degand au violon, Gilles Treille en formation musicale, Constance Himelfarb et Marie-Anne Khan en analyse musicale, et Jean-Louis Basset à l’orchestre des élèves. Elle participe à des stages et festivals, notamment à Bayreuth sous la direction de Nicolaus Richter et de Daniel Huppert.

Elle obtient le Certificat de Fin d’Etudes Musicales (CFEM) avec Mention Très Bien en mai 2010 au Conservatoire de Caen, puis, après avoir fini un Master de linguistique allemande à l’Université de Caen, reprend ses études de violon au Conservatoire de Lisieux avec Sabine Cormier pour obtenir le DEM Régional de violon en mai 2017.

Camille intègre l’Orchestre Universitaire de Caen en 2013 et y joue le Triple Concerto de Beethoven aux côtés de Manuel Lucas et de Raphël Lang. L’année suivante, elle interprète le solo d’Orphée dans Orphée aux Enfers d’Offenbach donné par l’Orchestre Universitaire au Zénith de Caen. En 2016, elle interprète le Concerto pour deux violons en rém de Bach aux côtés de Thomas Jouguet, avec qui elle a pris la direction des cordes de l’orchestre en cette rentrée 2017.

Passionnée de musique éclectique, Camille participe à des orchestres régionaux, à des concerts de musique de variété, et est membre du groupe de metal caennais Adaryn, au violon électrique. Toujours en quête d’apprentissage, elle a commencé des études de chant et de flûte traversière en 2016.

.

 


%d blogueurs aiment cette page :